ANIMATEUR DE LA VIE SPIRITUELLE ET DE L’ENGAGEMENT COMMUNAUTAIRE (AVSEC)

Le service d’animation de vie spirituelle et d’engagement communautaire peut être comparé à un laboratoire, c’est-à-dire un lieu où se prépare, s’élabore quelque chose. Au sein de l’école, il est un espace de recherche et d’expérimentation grâce auquel les chercheuses et les chercheurs que sont les élèves peuvent se questionner, formuler des hypothèses et effectuer des expériences pratiques sur tout ce qui concerne le sens à la vie et l’engagement communautaire. Le service est, pour eux et elles, un lieu d’élaboration de sens et de solidarité. Il est un lieu de découverte, de création, d’apprentissage de la prise de parole et de la pensée critique où l’agir occupe la première place. Il permet aux élèves d’interpréter leur histoire personnelle et de l’arrimer à celle de la collectivité.


Pascal Lacasse
Animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire

Bureau : 2304
Téléphone : 228-8964 Poste : 4046
Courriel : pascal.lacasse@csbe.qc.ca


 


La vie spirituelle
La vie spirituelle est souvent associée à des mots comme intériorité, croyance, religion, philosophie de vie, transcendance, Dieu, etc. Elle se traduit par une quête, un questionnement, des attitudes et des gestes fort variés qui portent toujours sur les grandes questions de la vie à savoir son origine, sa valeur, son utilité et sa finalité. Cette réalité est comprise et vécue différemment selon les personnes, les lieux et les époques, mais les points de vue convergent généralement vers l’idée suivante :

On pourrait définir le vie spirituelle comme cet espace intérieur où je me mets en contact avec ce que je suis, avec les autres, avec Dieu ou l’au-delà. Elle touche à mes valeurs, à ma recherche de bonheur, à ce que je veux faire de ma vie, à ce que je veux dans la vie, à ma conscience morale, à ma façon de voir le monde, la société. Une personne qui a développé sa spiritualité ne se laissera pas ballotter par ce qui est extérieur. Elle devient maître de sa vie.

 


L’engagement communautaire
Dans l’esprit populaire, l’engagement communautaire signifie globalement « améliorer le monde dans lequel on vit » ou encore « faire quelque chose pour les autres ». Cette façon de voir est simple et juste, mais ne suffit pas à tracer tous les contours de cette réalité. Une réflexion plus approfondie permet de le définir ainsi :

Une contribution de l’individu à la vie collective fondée sur la reconnaissance de la valeur et de la dignité des personnes et orientée vers la construction d’une société plus harmonieuse et plus solidaire.

 


Un laboratoire de vie
Le service a été comparé à un laboratoire pour mettre en évidence que les apprentissages qu’on y propose soient centrés sur l’action. Elle comporte trois phases: agir, relire et réinvestir.

Phase agir : Ce temps consiste à vivre concrètement différentes facettes de la vie spirituelle et de l’engagement communautaire à travers des actions et des réflexions diverses.

Phase relire : Ce temps consiste à faire un retour sur ce qui a été vécu. C’est l’occasion d’effectuer un discernement, de se situer et de faire le point sur ce que les jeunes font ou vivent et sur ce qui les animent.

Phase réinvestir : Consiste à poursuivre dans un agir renouvelé la recherche et l’expérimentation dans l’univers de la vie spirituelle et de l’engagement communautaire.


Planification de l’année
Service d’animation de vie spirituelle et d’engagement communautaire
Plan de travail 2009-2010

Fin août, participation au salon des exposants pour présenter les activités du service.

ACTIVITÉS DE GROUPES

Septembre et Octobre :
Activité d’animation sur le thème : je suis fier…, pour tous les groupes de la polyvalente. Cette activité met l’accent sur l’intériorité et la vie spirituelle.
Un pourcentage du temps est consacré pour finaliser les inscriptions aux différents projets d’engagement communautaire et de vie spirituelle.

Octobre :
Accueil de l’organisme de la santé mentale pour les élèves de 5e secondaire et de AI.

Novembre :
Accueil d’un artiste peintre du pied pour tous les élèves de 4e secondaire et les groupes d’IVSP et d’ISPJ.

Décembre :
Accueil de l’organisme des joueurs compulsifs pour les groupes de 3e secondaire et de AI.

Mars et Avril :
Accueil d’un non-voyant pour les élèves de 3e secondaire, d’IVSP et d’ISPJ.
Activité sur la souffrance avec témoin pour le 3e secondaire.

Avril :
Accueil de l’organisme de la santé mentale pour le 5e secondaire et les élèves de AI.

Mai :
Accueil d’un docteur pour une animation sur le sens de la vie, le respect et la problématique du clonage.

LA RELATION D’ÊTRE

– Disponibilité pour ÊTRE avec et pour accueillir les élèves et le personnel.
– Les portes du salon communautaire sont toujours ouvertes le midi ainsi qu’aux récréations.

AUTRES PARTENAIRES

– La Saint-Vincent de Paul
– Moisson Beauce
– La Maison de la Famille


Projets
NOËL
25 groupes d’élèves choisissent de faire des cadeaux à des familles défavorisées et à des organismes communautaires.

L’ASSIETTÉE BEAUCERONNE
Rendre service le midi, principalement pour servir les repas. C’est une excellente façon d’accueillir l’autre et de le prendre comme il est sans le juger en toute discrétion. 40 visites dans l’année par équipe de 2.

LE PARRAINAGE
Accompagner environ une fois par semaine, de préférence le midi, des élèves d’IVSP. Aimer, c’est souvent être présent sans dire un mot, mais accueillir, écouter et compatir. 25 élèves parrainent 15 élèves à raison d’un midi par semaine.

AMNISTIE INTERNATIONALE
S’ouvrir sur le monde, connaître ce qui se passe ailleurs et intervenir pour aider à faire libérer des prisonniers politiques. Travailler au respect des droits humains. 4 à 5 campagnes dans l’année et participation au congrès et à la marche au printemps.

UNICEF
Être solidaire des enfants dans le monde qui sont défavorisés. C’est une manière d’ouvrir son cœur et de faire l’apprentissage de la compassion. (Collaboration avec le groupe d’implication communautaire: spectacle, promotion, etc..) Montant recueilli : 1150$

PAIN-PARTAGE
Partager le pain, c’est créer des liens et faire naître la vie.

JOURNÉE DE LA NON-VIOLENCE
C’est une journée pour vivre en harmonie, la tendresse et poser un geste délicat envers l’autre. (Collaboration avec les autres professionnels).

JOURNÉE DU RUBAN ROUGE
Porter le ruban pour être solidaire des personnes atteintes du V.I.H. (Collaboration avec les autres professionnels)

PERSONNES AGÉES
Visites et activités dans cinq résidences à raison de quatre visites chacune. Présentation d’un spectacle de variétés le soir dans chaque résidence avec la participation de 40 élèves.
10 équipes sont impliquées dans ce projet.

COMITÉ DES FÊTES POUR LE PERSONNEL
Quelques élèves assument la responsabilité.

MONASTÈRE :
VIVRE UNE EXPÉRIENCE DE SILENCE ET ENTRER EN CONTACT AVEC SOI…
3 fois 5 heures
4 fois 24 heures
1 fois 48 heures
JOURNÉE DE LA PAIX
Sensibilisation par certaines activités à l’importance d’être en paix avec soi et les autres.

PROJET-PARTAGE
Pour des familles défavorisées d’Haïti et dans le milieu.

CENTRAIDE
Campagne de Centraide auprès du personnel.

DÉJEUNER RECONNAISSANCE
Pour la centaine d’élèves qui ont respecté leur engagement et qui ont fait le minimum de 5 heures d’engagement communautaire. Excellent brunch, digne des meilleurs restaurants, qui se déroulera le 19 mai à la première période.

MARCHE DU CLUB 2/3 À MONTRÉAL
Les participants doivent soutenir financièrement un projet réalisé dans un pays défavorisé.

Comments are closed.